Couteaux traditionnels et néo-régionaux du Massif central

 

Référencement :  Documentaire –
Nombre de pages : 98 pages
Format : 14.85 x 21 cm





Depuis fort longtemps, les couteliers ont largement utilisé le vocabulaire lié à la géographie du Massif central pour baptiser leurs créations. Ce livre qui traite des couteaux traditionnels et néo-régionaux du Massif central recense 83 couteaux. Au rang des couteaux traditionnels, le laguiole est le plus célèbre mais l’Aveyronnais, l’Yssingeaux, le Nontron sont également connus.

De nos jours, de nouveaux couteaux naissent et leurs créateurs prolongent la tradition des appellations attachées à la géographie du Massif central. Ainsi, ces dernières années, ont vu le jour, par exemple, le lozère, le mézenc, le bourbonnais, le stéphanois et même le thiers, car aussi surprenant que cela puisse paraître la capitale française de la coutellerie n’avait pas de couteau à son nom !Le Massif central s’étend en totalité ou partiellement sur les régions Auvergne, Limousin, Bourgogne, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes où se situaient au XIXème siècle les principaux centres couteliers français (Thiers et ses environs, Moulins, Autun, Nontron, Laguiole, Le Chambon, Saint-Etienne,… ).Le rattachement à ce territoire de quelques couteaux peut être contesté… mais le plaisir de présenter le plus grand nombre de créations a été plus fort que le respect pointilleux des frontières géographiques.

Auteur :

Gilles BOULET